Nidra sur mesure à télécharger
Yoga nidra online

En tout lieu

Pour un maximum de flexibilité

En tout temps

Audios à télécharger et à pratiquer à gogo

Tarif

CHF 90.- (entretien individuel à distance + Nidra sur mesure)

Langues

Français ou anglais

EN QUÊTE DE SENS propose des audios de yoga du sommeil (yoga nidra) spécialement conçus pour répondre aux besoins individuels du moment.

Comment ça marche ? 

  1. Entretien individuel à distance d’une quinzaine de minutes pour saisir les besoins spécifiques.
  2. Audio de nidra d’une trentaine de minutes à télécharger et à pratiquer à gogo. 

 

Le yoga du sommeil (yoga nidra) est une technique de relaxation et de méditation guidée pratiquée allongé au sol qui se base sur la physiologie du sommeil.

À la clé, détente physique, mentale et émotionnelle, régénération profonde du système nerveux, amélioration du sommeil et augmentation de la créativité.

Idéal en cas de stress, de tension, de fatigue, d’anxiété, de déprime, de maladies ou de douleurs chroniques, d’insomnies, de rapport conflictuel à soi et à son corps. 

Utilise le pouvoir de l’intention pour soutenir tout changement ou processus de guérison. Permet une transformation profonde tout en douceur.

Accessible à toute personne qui souhaite tirer les bénéfices de la méditation mais pour qui se reposer dans le silence et l’immobilité est un frein ou un défi. 

Lieu : un endroit calme, sans dérangement, avec une lumière tamisée.

Vêtements : habits confortables et chaussettes.

Posture : pour une pratique optimale, il est important de trouver le confort, soit assis, sois allongé au sol. 

Matériel recommandé (si allongé-e au sol) :

  • Un tapis de yoga ou de gym
  • Un gros coussin sous les genoux pliés
  • Un coussin ou une couverture pliée sous la tête
  • Une couverture pour recouvrir le corps (sauf les mains et le visage)

 

Tarif : CHF 90.- (entretien individuel + nidra sur mesure à télécharger).  

Décharge de responsabilités : le yoga du sommeil (yoga nidra) est contre-indiqué en cas de psychoses. En cas de doute, consultation préalable avec le médecin traitant requise.